Sélectionnez votre langue:
Fr | Nl

Le particulier en Région Flamande peut bénéficier de réductions d'impôts, de certificats verts et du compteur bidirectionnel. Le temps de retour moyen de son investissement photovoltaïque est compris entre 5 et 8 ans.

Réductions d'impôts :

L'état fédéral octroie une réduction d'impôt de 40% des sommes facturées TVA comprises pour l'installation d'un système photovoltaïque. Cette réduction s'élève à maximum 3600 euros (revenus 2010) par habitation, et par année fiscale.

Pour les habitations occupées depuis au moins 5 ans, et si le montant de la réduction d'impôt de 40% excède le plafond de 3600 euros pour l'année 2009, cet excédent peut être reporté sur les 3 périodes imposables suivantes sans dépasser, par période imposable, le montant limite précité.

Plus d'information

Service Public Fédéral des Finances : Tel : 02/57.257.57 (chaque jour oubrable de 8h à 17h) http://minfin.fgov.be

Prime de la Région Flamande :

La région Flamande n'octroie plus de prime pour le photovoltaïque.

Certificats verts :

La VREG octroie un certifacat vert (CV) pour chaque mWh d'électricité verte produit. Chaque CV peut être revendu au gestionnaire du réseau de distribution pour un prix forfaitaire de 350 euros. Pour le producteur d'électricité photovoltaïque, cela constitue un revenu fixe de 0.35 euros par kWh produit.

Le mécanisme des CB est garanti pendant 20 ans par la Région Flamande.

Plus d'informations

VREG (Vlaamse Reguleringinstantie voor Elekticiteits en Gasmarkt) Tel : 1700 www.vreg.be

Compteur qui tourne à l'envers :

Le petit producteur d'électricité verte (moins de 10 kW) peut bénéficier du principe de compensation (compteur qui tourne à l'envers"). Dans la pratique, cela veut dire que chaque kWh photovoltaïque produit permet une économie directe sur la facture.

Il faut néanmoins faire attention aux points suivants:

• le mécanisme est limité aux installations photovoltaïques d'une puissance inférieure à 10 kW

• dans le cas des compteurs bi-horaires, la compensation s'applique par plage horaire

• les kWh produit en excès ne sont pas comptabilisés

• le mécanisme ne s'applique pas en haute tension (facturation sur base quart-horaire)